Sites Inria

Le 23.10.2013

Papa, apprends-moi le numérique...

Quand on est parent, comment sensibiliser ses enfants au numérique, au-delà du simple usage ? Témoignage et conseils d’un papa numérique...

Photo par Open World Forum (CC BY 2.0)

Il a trois enfants de 6, 8 et 11 ans, et c’est un papa comme les autres. Enfin presque. Dave Neary est aussi un informaticien confirmé* mais son objectif n’est pas de «formater»  numériquement sa progéniture ! Son crédo est à la fois plus simple et plus ambitieux : «Je veux que mes enfants apprennent à garder un certain contrôle de leurs expériences et ne soient pas dominés par la technologie. Je pense qu’il ne faut pas laisser les enfants considérer que le numérique est un objet de consommation neutre. Surtout dans un monde où le numérique devient essentiel au partage d’informations et au lien social».

Enfants & numérique : mode d'emploi


Pour donner à ses enfants un début de culture numérique, David s’est donné quelques règles, faciles à appliquer :

  • les parents doivent sortir du cliché «mes enfants utilisent le numérique, donc ils le maitrisent». Quand on ne comprend pas leur structure, ou leur contexte de production, les outils numériques peuvent priver l’individu de libertés,
  • commencer dans le monde physique : c’est-à-dire regarder comment les objets technologiques sont faits, et ne pas avoir peur de les démonter avec eux, voire de les réparer,
  • préférer les jeux créatifs «physiques» (genre Lego) plutôt que les jeux vidéo qui ne sollicitent pas la créativité,
  • quitte à jouer à des jeux vidéo, autant choisir des jeux qui font participer les membres de la famille, et ne pas laisser les jeux vidéo et les objets numériques devenir les «nounous» des enfants,
  • choisir et montrer des logiciels ou des sites web créatifs, pour dessiner, colorier, modifier des images. Ou des logiciels de jeu éducatifs, éventuellement gratuits comme G compris.

Sur la base de son expérience de papa numérique, Dave fait le bilan de ce qui a été facile et difficile pour ses enfants :

  • c’est facile de prendre des outils (tournevis, couteau, fer à souder…) et de s’attaquer aux objets pour en découvrir les entrailles, et «cela leur donne un fort sentiment de pouvoir», même s’il ne s’agit pour un tout petit que de changer les piles de ses jouets lui-même,
  • c’est un peu plus difficile de participer à un atelier familial autour d’un petit kit électronique pédagogique. Il faut que les choses restent ludiques, ce qui dépend souvent des qualités d’animation du parent.

Que faire si le petit dernier révèle des dons numériques particuliers ?


Si l’un de vos enfants accroche bien aux concepts numériques, peut-être faut-il l’accompagner pour développer ce qui deviendra sa passion ou son métier ? Dans ce cas, et à condition de s’y connaître suffisamment, l’atelier pédagogique familial pourra se constituer autour d’un circuit électronique Arduino ou d’un Raspberry PI, lesquels coûtent le prix d’un jeu vidéo.

Pour faciliter le démarrage, Dave Neary recommande de réaliser soi-même le montage électronique et le programme, puis de proposer aux enfants de modifier des lignes de programme, pour voir ce que ça donne...

Autre outil pour sensibiliser les enfants de plus de 7 ans à la programmation : le logiciel gratuit Scratch. Il suffit de connecter de petits objets à l’écran pour réaliser un programme informatique.

 

*David Neary est un spécialiste du logiciel libre, membre actif et animateur de la communauté Red Hat.

Pour en savoir plus

  • Makezine
    Le magazine du bidouillage et du DIY pour tous (en anglais)

Propulsé par