Sites Inria

Le 18.01.2012

L’écran qui lit en vous

Les ordinateurs sont très obéissants mais ils nous imposent encore un dialogue par souris et claviers interposés. Plus intuitives et innovantes, les consoles de jeux, elles, ont pris de l’avance : elles « comprennent » lorsque l’on fait un simple geste devant une petite caméra. Du coup, on peut jouer au tennis, sans raquette, en agitant les bras face à sa télé.
© Microsoft

Cette innovation était visiblement très attendue : le Kinect de Microsoft, qui permet de jouer ainsi en faisant toutes sortes de mouvements, est l’objet technologique qui aura été adopté le plus rapidement au monde ! En 4 mois, il s’en est vendu plus de 10 millions d’exemplaires dont 400.000 en France.

En fait, ce dispositif est tellement efficace et peu coûteux qu’il a déclenché une seconde révolution technologique. Dans le monde entier, des passionnés d’informatique et de robotique se sont mis à l’exploiter et à le détourner de façon tellement habile que Microsoft leur a ouvert sa technologie et fournit un kit de développement. Une barrière technologique est tombée et les PC vont bientôt pouvoir en tirer parti.

De nouveaux robots, tel le TurtleBot se sont équipés du Kinect, et on trouve sur Internet des dizaines d’initiatives du même genre. En France, selon Le Figaro, plusieurs tests sont en cours, dont un avec la SNCF pour des services aux voyageurs. La communication avec les machines va enfin devenir naturelle... Mieux : de nouvelles évolutions sont à l’étude et l’on parle déjà d’une reconnaissance des émotions sur le visage de l’utilisateur ou d’interaction avec des hologrammes.

Le secret du petit boîtier ? Il projette une image invisible (infrarouge) sur le corps de la personne placée en face de lui. L’image, une sorte de grille, est ensuite recueillie par une caméra infrarouge. C’est l’analyse des déformations de la grille qui permet de connaître la position de chaque élément du corps (tête, bras, jambes...). Une seconde caméra vidéo, sorte de webcam, et 4 microphones apportent des informations complémentaires. Prochaine étape, lire dans nos pensées ?

Commander par la pensée... ça marche déjà !

Le vaisseau spatial décolle, sur ordre d’un joueur qui n’a pas bougé un cil. Cela se passe dans un labo Inria, où les joueurs sont invités à remplacer les joysticks et autres manettes de jeu par un cas que bardé d’électrodes.

Ce phénomène étonnant repose sur le logiciel OpenVibe, capable d’interpréter les activités électriques du cerveau. Asseyez-vous, tapotez le sol avec vos pieds, et cessez brusquement. Sur votre tête, quelques électrodes détecteront le courant électrique que génère votre cerveau à cet instant précis. Encore plus fort : imaginez seulement que vous bougez les pieds et les électrodes capteront les mêmes signaux électriques !

Ce projet réunit plusieurs partenaires scientifiques dont l’équipe VR4i du centre Inria de Rennes qui en assure la coordination. Les applications envisagées ne se limitent pas aux jeux vidéo et aux mouvements des pieds. Déjà, des prototypes ont permis par exemple d’« écrire par la pensée », et l’on imagine l’intérêt de ces recherches pour les personnes à motricité réduite.

Pour en savoir plus

Propulsé par